Revue de presse

La nuit juste avant les forêts : un grand moment d’humanité

26 avr. 2022

Friction Magazine

La Parisienne life.png

"La Nuit juste avant les forêts, c’est la voix d’un invisible, d’un sans-abri que notre société génère. C’est également une pièce écrite par l’un des plus grands dramaturges contemporains, une performance d’acteur et un grand moment d’humanité."

La nuit juste avant les forêts : un flot discontinu de poésie

25 avr. 2022

Cool Mag Paris

La Parisienne life.png

"La mise en scène est sobre, dépouillée. Elle laisse la lumière sur la performance sensible de Christophe Hatey, dont la voix semble faite pour faire entendre avec justesse la grâce de la colère de ceux, qui, chassés de la lumière des réverbères par le chaos du monde, survivent.
Et on va l’écouter."

La nuit juste avant les forêts : un seul-en-scène poignant

11 avr. 2022

Zenithude Profonde Le Mag

La Parisienne life.png

"Un texte extraordinaire, un comédien non moins extraordinaire et une mise en scène pour le moins «décoiffante »… Et c’est le comédien Christophe Hatey qui l’interprète avec brio sur la scène du Théâtre La Croisée des Chemins"

La nuit juste avant les forêts :

3 avr. 2022

Sans Crier Art

La Parisienne life.png

"Ce monologue bouscule par sa noirceur, enchaînant récit limpide et propos confus, il nous interroge sans cesse. Sur la petite scène de la salle Belleville, dans un décor minimal, Christophe Hatey s'en empare avec vigueur et sensibilité, laissant éclater la vérité de cet être abîmé."

L'intervention : une comédie satirique engagée

30 mars 2022

La Parisienne life.png

"Le choix de la mise en scène est en cela parfaitement éclairant, cohérent et en un sens tout-à-fait didactique "

La nuit juste avant les forêts : Une performance d'acteur à saluer

29 mars 2022

Théâtre Club

La Parisienne life.png

"Christophe Hatey retraduit parfaitement cet univers "koltésien" particulièrement sombre. Une performance d'acteur à saluer."

La nuit juste avant les forêts : poésie et générosité

27 mars 2022

Arts Culture Evasions

La Parisienne life.png

"Christophe Hatey, mis en scène par Roger Davau, incarne avec subtilité ce personnage qui nous bouleverse lorsqu'il évoque ses souffrances et ses manques, et qui nous charme par sa poésie, sa chaleur humaine et sa générosité."

La nuit juste avant les forêts : bluffant !

26 mars 2022

Passion Théâtre

La Parisienne life.png

« Le comédien, Christophe Hatey est bluffant. Il nous transmet toutes les émotions de cet homme désespéré tant son interprétation, son incarnation, que par sa fragilité et sa poésie. Une véritable performance d'acteur. Christophe nous tient suspendu à ses mots, à ses maux, comment ne pas être en totale empathie avec lui. Il met toutes ses tripes, toute sa fougue, pour porter ce qui est un cri ! »

L'intervention : un spectacle créatif, tonic et subtil

20 mars 2022

Blog de Phaco

La Parisienne life.png

"A la fois créatif et tonique, le jeu subtil des quatre comédiens oriente ce spectacle vers une forme tout à fait originale et aboutie. Quand le père Hugo rencontre Feydeau ! "

L'intervention : une belle comédie légère

19 mars 2022

Passion Théâtre

La Parisienne life.png

"Une comédie légère qui fait parfois penser à du Courteline. Les quatre jeunes comédiens sont bien distribués dans leurs rôles."

Les cinq sens : Interview de Basile Pouthé et Matteo Perez

14 févr. 2022

La fringale culturelle

La Parisienne life.png

Lire l'article

Mais n'te promène donc pas toute nue : une ambiance grivoise et primesautière

7 févr. 2022

Spectacles Sélections

La Parisienne life.png

"Les quatre comédiens s'en donnent à cœur joie pour imprimer un rythme endiablé à cette farce de mœurs où, rivalités à la clef, les hommes politiques en prennent pour leurs galons d'hypocrisie.."

À André, Lettres de Nadja : Nadja ou l’amour fou à la Croisée des chemins

7 févr. 2022

La Grande Parade

La Parisienne life.png

"Florence Perrier prête sa voix à Nadja, y apportant tout le tact, la retenue qui sied à une parole écorchée, sachant se faire chaude et tendre, sans cacher la douleur latente..."

Pas de deux : Et la solitude au bout...

7 févr. 2022

Spectacles Sélections

La Parisienne life.png

"Une danse en entrechats et pas-de-deux, qui se prononce en pas de deux envisageable."

Célimène et le Cardinal : Une pièce magnifique

7 déc. 2021

R42 Culture gourmande

La Parisienne life.png

"Les comédiens sont juste parfaits : Violette Erhart est une superbe Célimène rebelle et sensible tandis que Luc Franquine est un Alceste très posé tout en retenue"

Jeux de rôles : Périlleux. Mais totalement réussi.

24 nov. 2021

Top-Topic le blog

La Parisienne life.png

"75 minutes d’équilibrisme au cours desquelles le sérieux est traité néanmoins avec légèreté par trois acteurs qui nous maintiennent d'aplomb sur le chemin de la comédie... dramatique"

Une poussière dans l'âme : Une embellie délicieuse

23 nov. 2021

Spectacles Sélection

La Parisienne life.png

"La prestation de Nen est souple et inventive, poétique et souriante. Une embellie délicieuse"

Célimène et le Cardinal : à ne pas manquer

20 nov. 2021

Arts Culture Evasion

La Parisienne life.png

"Les acteurs sont remarquables . La mise en scène est très soignée. Un spectacle à ne pas manquer"

Jeux de rôles : Amour, cas de conscience et problèmes d’identité

19 nov. 2021

YLSème

La Parisienne life.png

"Parfois le miracle arrive, quand un texte rencontre ses personnages, incarnés de façon tellement vivante et vivaces par les comédiens à l’affiche."

La maladie de la mort : Sensualité et poésie

17 nov. 2021

Arts Culture Evasion

La Parisienne life.png

"Beaucoup de sensualité et de poésie se dégagent des mots de Marguerite Duras. Les acteurs sont très bons"