Du Misanthrope au Cardinal : de quoi savourer une délicieuse soirée

Par 

Alexia Fayart

Source : 

Du Misanthrope au Cardinal

Ce projet ranime avec virtuosité un grand classique du théâtre français. La mise en scène est de Patrick Rouzaud, dont l'objectif était de réunir ces figures dans un même projet, à travers les aventures imaginées par les quatre auteurs. Le défi est plus que relevé, l'on se réjouit, on rit et on compatit.

La Croisée des Chemins accueille une quadrilogie "Du Misanthrope au Cardinal" mêlant comédie et tragédie jusqu'au 27 octobre.


"Du Misanthrope au Cardinal " est un quadriptyque scénique autour du  personnage d’Alceste, créé par Molière dans "Le Misanthrope". Quatre  textes, quatre auteurs, quatre genres, quatre époques, pour une quadrilogie autour de la haine de l'humanité toute entière, sur  l'hypocrisie, la couardise et la compromission. Quoi de plus plaisant que de redécouvrir ces oeuvres en passant par la comédie à la tragédie.


Le début des hostilités commence par le premier opus, "La Conversation d'Alceste" d'après l'oeuvre de Georges Courteline, comédie burlesque, où Alceste s'interroge sur la condition humaine et tente de se convertir et d'accepter les hommes tels qu'ils le sont, en suivant les bons conseils de son ami Philinte. Rapidement, il réalise qu'il demeure le jouet de ces derniers...


Puis s'enchaine le deuxième opus, "Le Misanthrope" , d'après l'oeuvre de Molière, où Alceste, fou amoureux de Célimène, aimerait s'exiler avec elle. Mais la belle, est déjà convoitée, et se joue de lui. Les comédiens habillés aux couleurs vives, jouent différents aspects des personnages. Parfois, travestis, déguisés, exagérant certaines situations soulèvent quelques quiproquos .


Le troisième opus aborde "Le Philinte" de Molière inventé par Fabre d'Eglantine, où les personnages de Molière ne cessent d'évoluer. Le spectacle devient alors plus intense et dramatique. Les protagonistes s'assombrissent jusqu'à la psychanalyse.


Ce quadriptyque s'achève avec l'opus final, "Célimène et le Cardinal" de Jacques Rampal où les deux amants se retrouvent après 20 ans d'éloignement. L'atmosphère est ténébreuse.


Ce projet ranime avec virtuosité un grand classique du théâtre français. La mise en scène est de Patrick Rouzaud, dont l'objectif était de réunir ces figures dans un même projet, à travers les aventures imaginées par les quatre auteurs. Le défi est plus que relevé, l'on se réjouit, on rit et on compatit. Les comédiens, Violette Erhart, Aurélien Desanlis, Benjamin Gourvez, Sylvain Martin et Mahmoud Ktari illuminent la scène, de quoi savourer une délicieuse soirée !


"Du Misanthrope au Cardinal" se joue au théâtre La Croisée des Chemins jusqu'au 27 octobre avec reprise des opus jusqu'en mars 2021 (pour plus de précisions, consultez le site). A voir au plus vite tous les mardis soirs à 19h puis à 21h. Bon spectacle !

© 2020 Théâtre La Croisée des Chemins - Tous droits réservés