La conversion d'Alceste : à découvrir allègrement

Par 

Aurélie Courteille

Source : 

Du Misanthrope au Cardinal

Les acteurs, l’œil et l’esprit tout aussi sérieux que chenapan, aux allures posées comme bouffonnes voir même quelques peu bizarroïdes, jouent avec brio de cette attitude typique à l’être humain, faisant ressortir vices et vertus de son caractère.

Tout d’abord placé dos à dos, puis venant à s’observer et discuter de façon plus intime des rapports humains vecteurs d’émotions, les acteurs conduisent à s’interroger et à échanger quant au parcours de vie réalisé, et à l’investissement de chacun auprès de ces rencontres.


Que penser en effet de l’investissement des Uns auprès des Autres, de l’Un auprès de l’Autre, qui plus est au travers du temps et de la durée ? De quoi témoigne cette évolution ? Et qu’apporte-t-elle singulièrement comme conjointement à chacun(e) ?


Les acteurs, l’œil et l’esprit tout aussi sérieux que chenapan, aux allures posées comme bouffonnes voir même quelques peu bizarroïdes, jouent avec brio de cette attitude typique à l’être humain, faisant ressortir vices et vertus de son caractère.


Par-delà la rencontre et le rapprochement auxquels la mise en scène et le jeu d’acteurs invitent, ce spectacle saura ravir un large public de par la nouvelle respiration qu’il donne à ces classiques bien connus. À découvrir allègrement!

© 2020 Théâtre La Croisée des Chemins - Tous droits réservés