La nuit juste avant les forêts :

La Parisienne life.png

Par 

IsaDuj

3 avril 2022

Source : 

"Ce monologue bouscule par sa noirceur, enchaînant récit limpide et propos confus, il nous interroge sans cesse. Sur la petite scène de la salle Belleville, dans un décor minimal, Christophe Hatey s'en empare avec vigueur et sensibilité, laissant éclater la vérité de cet être abîmé."