Oleanna : Un rapport de domination sur fond d'injustice et lutte des classes

Par 

Sabrina Penniello

Source : 

Oleanna

"Un véritable bras de fer où chaque argument vient contrer celui de l’adversaire. Le tout ponctué par des moments de silence lourds et pesants."

Un rapport de domination se déroule sous nos yeux. Sur fond d’injustice, de lutte des classes, et de révolte. Ce professeur avec son apparente bienveillance et cette étudiante réservée et mal dans sa peau se livrent un duel sans merci. Un véritable bras de fer où chaque argument vient contrer celui de l’adversaire. Le tout ponctué par des moments de silence lourds et pesants.


Il s’agit là de la première pièce vue à la Croisée des chemins et premier coup de cœur de cette programmation. C’est sublimement mis en scène par Violette Erhart et admirablement interprété par Kevin Gouabault et Nadia Sharshar. 


Cette pièce bouscule notre petite conscience. On en ressort avec un tas de réflexions. Des réflexions sur des questions tellement d’actualité et qui nous parlent, le pouvoir, le sexisme, la violence, et de façon plus générale la structure patriarcale de nos sociétés. Bravo aux comédiens pour leur performance, ils sont très forts. Ils touchent pile là où il faut.

© 2020 Théâtre La Croisée des Chemins - Tous droits réservés