top of page
GORLOGE ET LE DIEU DU BONHEUR
GORLOGE ET LE DIEU DU BONHEUR

ven. 17 mai

|

La Petite Croisée des Chemins

GORLOGE ET LE DIEU DU BONHEUR

Une table, une chaise, un maître du langage et un comédien affûté. Ainsi en est-il de ce Mort à crédit, né avant tout de la rencontre bénie entre un texte et un homme.

Les inscriptions sont closes
Voir d'autres événements

Choisissez une séance ⬇

17 mai 2024, 19:00 – 20:20

La Petite Croisée des Chemins, 43 Rue Mathurin Régnier, 75015 Paris, France

À propos de l'événement

Ferdinand, jeune adolescent parisien au début du XXème siècle, est embauché rue Elzévir chez Gorloge, un patron ciseleur « qui donne dans la bague, La broche et le bracelet ouvragé »,  pour trouver d’éventuels clients en frappant à la porte de toutes les bijouteries, horlogeries et quincailleries parisiennes. Il finit par trouver un acheteur chinois qui lui commande une broche en or massif. Mais une fois ce petit bijou réalisé, il sera mystérieusement perdu ou ...volé. S’ensuivra la colère du père, les pleurs de la mère et la bienveillance de l’oncle Édouard.

Le texte, écrit par Louis-Ferdinand Céline, est-il besoin de le dire, est un chef-d’œuvre du XXe siècle. Le verbe y est comme neuf (encore aujourd’hui !), versé dans une langue- fleuve lancée au grand galop, ramassant au passage tout ce qui peut la charger en mélasse : néologismes, argot, oralité, jargon. Ismaël Ruggiero, possède ce qu’il faut pour descendre les rapides céliniens : une fantaisie décelable dans l’œil, une présence robuste et un jeu, musclé par la nécessité d’apprivoiser d’urgence la sauvagerie de l’écriture.

Partager cet événement

bottom of page