Condamnée : Une pièce brute, forte et intense

April 15, 2017

(source : La Parisienne Life)

 

Dans cette adaptation au féminin du roman « Le dernier jour d’un condamné » de Victor Hugo, Betty Pelissou est seule sur scène et la comédienne se suffit à elle-même pour incarner plusieurs personnages qui gravitent autour de cette condamnée pleine de dignité, de souffrance, d’angoisses, de peurs mais qui possède également un mince espoir d’échapper à son funeste destin.

 

« Condamnée » est une pièce brute, forte et intense.

Le spectateur va suivre le procès, la détention et ce qui va précéder l’exécution de la sentence de celle dont on ne connaît ni le nom ni le crime.

 

Il n’y a pas besoin de décors, de fioritures inutiles et d’une débauche d’accessoires pour que l’on soit aux côtés d’elle dans son cachot car la mise en scène brillante de Vincent Marbeau et l’interprétation à la fois magnifique et vibrante de Betty Pelissou sont amplement suffisantes.

 

Dans cette adaptation remarquable dont le texte reste intemporel, Betty ne joue pas, elle est cette condamnée tant la comédienne met de la profondeur et de l’intensité dans son jeu.

 

A noter que parfois de la musique surgit afin de souligner la tension présente dans cette pièce et cela est un plus.

« Condamnée » prend aux tripes 

 

En savoir plus : http://www.laparisiennelife.com/2017/04/condamnee-au-theatre-la-croisee-des-chemins-nous-y-etions.html

Please reload

Posts à l'affiche

Le Défunt : Un décalage à saveur longue

October 5, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags