Trop tout : un one-woman-show débordant de vitalité

March 26, 2018

(Source : La Grande Parade)

On nous parle de cette normalité, mais qu’est-ce donc, au juste, « être normal » ? Rentrer dans une petite boîte et faire des enfants qui rentreront à leur tour dans des petites boîtes… ? Trop petit, trop grand, trop rond, trop maigre, les sentiments d’infériorité, d’anormalité sont bien courants et ne s’assument que très rarement… Mais Nadine Charvolin explose les complexes, les décrypte, les soumet au jugement de public avec une assurance épatante. Il s’agit d’une confession piquante et humoristique, menée par une femme forte qui ose, défie les clichés avec beaucoup de bon sens et une admirable intelligence humaine.

 

"Bah voilà, dès les premières minutes de ma vie j’ai su que je ne serai jamais considérée comme normale, déjà trop !"

 

Elle arrive sur scène, habillée en noir, accessoirisée d’une étole rouge. Fière de son caractère bien trempé, et de ses belles rondeurs, elle parle très rapidement de ce qui la caractérise. Elle énumère les anecdotes, la relation avec sa fille en pleine crise d’adolescence, la rencontre avec son ex-mari, « l’Homme des Vosges », l’après-divorce et la difficulté pour une femme qui se voit vieillir de retrouver un homme. Les copines l’accompagnent dans ses mésaventures, et ne manquent pas de lui rappeler qu’elle est « trop ». Une force certainement pour cet artiste, que l’on distingue sans beaucoup d’effort des autres. Son exubérance et sa simplicité, qui ne vont habituellement pas de pair, la rendent particulièrement touchante. On l’écoute, captivés par ses récits, dynamisés par quelques chants et pas de danse, toujours le sourire aux lèvres.

Le paraître n’a pas de prix, moi j’ai choisi d’être.

 

On salue le dynamisme, la conviction des propos, pour belle leçon d’humanité. On n’hésitera plus à déborder du cadre, merci Nadine !

A Nadine : « T’es trop, si tu n’existais pas, il faudrait t’inventer »

 

Delphine Caudal (La Grande Parade)

 

En savoir plus :

Please reload

Posts à l'affiche

Le Défunt : Un décalage à saveur longue

October 5, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags