Cadres de Vie : la vie, l'amour et les Ecoles de commerce au théâtre

May 23, 2018

(Source : Le petit monde de NatieAK)

 

 Cadres de vie est une pièce qui a commencé à germer dans l'esprit d'Eloïse durant ces études à l'ESSEC dès 2009. En parallèle, la jeune femme, passionnée de théâtre, obtient son certificat d’Etudes Théâtrales et jouera notamment en 2008/2009 dans la pièce Cœurs de vaches de la compagnie Bouche à bouche où elle était également scénographe.


Cadre de vie nous parle d'amour, du milieu professionnel et de l'univers particulier des écoles de commerces, un univers que Eloïse Mercier connaît bien puisqu'elle a étudié à l'Ecole supérieur des sciences économiques et commerciales, d'autrement dit ESSEC Business School de Cergy. 

 

Véritable miroir, la pièce s'imprègne des codes de ce milieu, tout en se questionnant sur ce formatage : Peut-on se constituer en tant qu’individu sans être toujours déjà inscrit dans une forme, une histoire pré-écrite, un destin ? Serait-t-il possible de s'échapper de ces normes pré-établies ?  Peut-on sortir du cadre ?

L'emplacement étant libre, nous nous sommes installées avec Bénédicte du blog Princesse acidulée au premier rang, on ne pouvait espérer mieux. Sur scène, une petite table recouverte d'un tissu sombre côtoie un micro posé sur un pied. 21 h 30, l'artiste fait son entrée.


Impressions sur Cadres de vie

Frénétiquement, la radio change de fréquence si rapidement que nous ne captons que des bribes d'informations. C'est alors que nous faisons la connaissance de Pathie et Sam : un couple en plein déchirement...


Les Ecoles de commerce contées avec humour
Cadres de vie est un seul en scène où Éloïse Mercier interprète plusieurs personnages. C'est ainsi que nous faisons la connaissance de Pathie et Sam, dont l'histoire d'amour arrive visiblement à son terme. 
Nous remontons alors dans le temps, à une époque où le couple n'était  alors que des bambins : de l'enfance jusqu'à leur étude en Ecole de commerce en passant par leur premier baiser et leur premier travail et... les aléas de la vie. Si Pathie trouve rapidement le job de ses rêves, Sam galère avec les entretiens jusqu'au jour où il décroche enfin le job tant attendu. Mais il a des envies de responsabilités...

 

Si vous ne connaissez pas l'univers des Ecoles de commerce, cette pièce aura le mérite de vous en retranscrire les codes avec justesse, tout en y incluant des notes d'humour. Je dois dire que certains passages notamment celui de la réunion de la cellule de crise et les appels de la Matmut m'ont particulièrement amusé.


Pathie : l'histoire d'une vie
Le fil conducteur de cette histoire est Pathie : nous la voyons ainsi évoluer dans un milieu professionnel toujours plus exigeant et où la nécessité de réussite est omniprésente. Une pression si forte que certains ne la supporte plus... Qu'en sera-t-il pour Pathie ? Arrive-t-elle a s'échapper de son milieu ?

La vie de Pathie est faite de nombreuses rencontres, interprétées avec aisance et drôlerie par la comédienne. L'artiste en profite pour dépeindre son univers, parfois avec cynisme mais toujours avec réalisme. Pour cela, elle s'entoure de divers accessoires qu'elle utilise avec intelligence. C'est ainsi que des Playmobils prennent soudainement vie, des buildings lumineux se dressent sur la table ou  une robe à paillette vient scintiller la scène.  Bien sûr, les cadres, à la symbolique si forte, occupent une place d'honneur. 

 

En conclusion : Cadres de vie permet d'offrir un spectacle original et atypique, tout en ayant le mérite d'offrir une réflexion intéressant sur un sujet  identitaire : sommes-nous obligés de suivre un parcours déjà tracé ou pouvons-nous nous en échapper ? 

 

En savoir plus :

- Fiche du spectacle

- Article source

Please reload

Posts à l'affiche

Le Défunt : Un décalage à saveur longue

October 5, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags