Je viens de nulle part et c'est loin de Paris : une fraîcheur déroutante

September 26, 2018

(Source : Artistik Rezo)

D’un ton léger et drôle, Elisa se raconte avec une fraîcheur déroutante qui contraste avec son ambition : se prostituer.

Sa sensibilité exacerbée la place en décalage avec les gens qui l’entourent. Entre Pigalle et la rue Saint-Denis, les rencontres s’enchaînent. Elle devra résister à la tentation des vices qui la guettent dans l’univers de la nuit et ne pas perdre pied. Mais quand on ne grandit pas droit, il est difficile de recevoir les cadeaux de la vie…

Le manque d’amour et d’attention ne lui permettra jamais de trouver les clefs pour devenir une adulte libre et sûre d’elle et elle développera au contraire un besoin viscéral de se faire aimer à tout prix…

 

Cette quête la mènera vite à l’addiction qui va donner un sens à sa vie : donner du plaisir aux hommes. Elle décide alors très jeune de lier l’utile à l’agréable et va tout mettre en œuvre pour réaliser son rêve : devenir pute.

Élevée tant bien que mal par une mère alcoolique et un père borderline qui se suicide sous ses yeux alors qu’elle n’a que 7 ans, elle a manqué de l’essentiel pour grandir droit.

“Vos parents, vous les avez trouvés dans une poubelle ?”

“Je vais faire ce que j’aime et on va me payer pour ça.”

“On a les rêves qu’on mérite.”

 

En savoir plus :

Please reload

Posts à l'affiche

Le Défunt : Un décalage à saveur longue

October 5, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags