Je viens de nulle part et c'est loin de Paris : Un monologue dramatique d'un réalisme poignant

October 21, 2018

(Source : Froggy's Delight)

 

Monologue dramatique écrit et mis en scène par Candice Pailleux interprété par Olivia Cros.

Candice Pailleux a écrit un monologue dramatique d'un réalisme poignant qui, sous le titre "Je viens de nulle part et c’est loin de Paris", retrace un parcours mortifère et une descente aux enfers classique - prostitution, alcool,drogue - traités cependant de manière singulière.

 

Pour la jeune fille à l'enfance pour le moins chaotique et traumatisante entre une mère alcoolique qui se tue lentement et un père dépressif qui s'est suicidé, tout commence de manière presque guillerette, n'était en introduction la chanson "Degré zéro" du groupe électro-punk Grand Blanc, avec son arrivée à Paris pour réaliser son rêve et son choix de vie, devenir une prostituée.

 

Un rêve et une vocation quasi mystique se voyant comme une Mère Teresa du sexe, et un peu à la manière libertaire de Grisélidis Réal, cependant non par altruisme humaniste pour lutter contre la misère sexuelle mais pour recevoir de l'amour.

 

Depuis longtemps déjà, elle a survécu au manque d'amour par une nymphomanie assumée et l'illusion que la satisfaction sexuelle des hommes constitue une source d'amour et de reconnaissance pouvant compenser son vide intérieur. Et bien évidemment, tout va virer au cauchemar.

 

Sur un rythme presque slamé, la mise en scène frontale en adresse au public de Candice Pailleux porte à l'incandescence la violence sourde et insidieuse de la partition qui scande la désintégration mentale et à l'implosion physique de la protagoniste.

Et, au jeu volcanique et néanmoins maîtrisé, Olivia Cros réalise une stupéfiante et saisissante performance incarnée.

 

En savoir plus :

Please reload

Posts à l'affiche

Le Défunt : Un décalage à saveur longue

October 5, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags