Chantecler Solo : Une élégante adaptation de l’oeuvre d’Edmond Rostand

March 18, 2019

(Source : Princesse Acidulée)

 

 

« Je chante pour mon vallon en souhaitant que dans chaque vallon un coq en fasse autant. »

Chantecler Solo nous invite à découvrir l’univers extraordinaire et poétique de l’oeuvre d’Edmond Rostand. À mi-chemin entre le cours magistral et la fable poétique, ce sublime seul en scène met en lumière cette oeuvre méconnue de ce génie littéraire qu’est Edmond Rostand. L’auteur, Axel Sénéquier, parvient à faire redécouvrir cette oeuvre éclipsée par le triomphe de Cyrano de Bergerac. Pierre Besson, propose une mise en scène brillante de ce texte exigeant, quant à Henri Saint-Macary, il excelle dans l’interprétation d’une multitude de personnages. Une très belle découverte théâtrale, à portée pédagogique, en ce moment et pour quelques dates encore au Théâtre La Croisée des Chemins. 

 

Chantecler, une métaphore de l’artiste et une exaltation de l’âme

En cette rentrée théâtrale, Marco déborde d’enthousiasme. Il a enfin trouvé LA pièce qu’il va proposer à sa compagnie : Chantecler, le chef d’œuvre d’Edmond Rostand! Chantecler est ce coq, convaincu par son chant de faire se lever le soleil. C’est une métaphore du poète et une exaltation de l’âme. Marco en est donc persuadé, sa compagnie partagera son excitation. Pourtant, quand il présente son projet, la troupe déchante: Déclamer des alexandrins déguisés en poules? Jouer un opéra de mots de plus de 3 heures ? Faire vivre 129 animaux différents sur scène? C’est la douche froide. Marco doit défendre son projet. Seul sur le plateau, alternant récits et interprétations d’extraits de la pièce, il se lance alors dans une bataille frénétique et passionnée pour les convaincre.

 

Un peu d’histoire. Présentée pour la première fois le 7 février 1910 au Théâtre de la Porte-Saint-Martin, Chantecler, ce projet à l’ambition démesurée causera à Edmond Rostand de nombreuses crises d’angoisse, il mettra huit ans à en achever l’écriture. Attendue avec ferveur par un public international, cette pièce, exigeante ne sera que très peu reprise par la suite.

Adapter Chantecler pour donner naissance à un seul en scène était un projet ambitieux. Le pari est remporté haut la main, en effet ce spectacle original séduit tant par la subtilité de son texte, brillamment adapté et mis en scène, que par l’interprétation intense qui en est livré par Henri Saint-Macary.

 

Si cette pièce est une métaphore de l’artiste, elle est aussi une critique acerbe des comportements humains de l’époque méprisés par l’auteur, par le truchement des animaux de la basse-cour. « Sache donc cette triste et rassurante chose – Que nul, Coq du matin ou Rossignol du soir, – N’a tout à fait le chant qu’il rêverait d’avoir! » À travers ce seul en scène, le public redécouvre avec plaisir et intérêt ce texte d’Edmond Rostand éclipsé par le phénomène Cyrano de Bergerac. L’on découvre l’histoire de la pièce, ainsi que ses lacunes. Alternant prose et alexandrins (que j’affectionne tant), rire et émotion, Chantecler Solo nous ravit.

 

Une très jolie découverte théâtrale pour tous publics. Chantecler Solo saura intéresser les plus jeunes grâce à sa portée pédagogique. L’univers extraordinaire de Chantecler nous émerveille. Ce seul en scène dure 1h15. À découvrir pour quelques dates encore au Théâtre La Croisée des Chemins.

 

Bénédicte Solis

(Blog Princesse Acidulée)

 

En savoir plus :

Please reload

Posts à l'affiche

Le Défunt : Un décalage à saveur longue

October 5, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Rechercher par Tags