Sodome, ma douce

Salle Vaugirard
43 rue Mathurin Régnier, 75015 Paris

Du

au

Vendredi 19h

1h

Durée : 

de Laurent Gaudé

  • Direction :

Leonardo Hincapié

  • Interprétation :

Séverine Saillet

  • Producteur :

Suki et Pato Productions

Une femme se réveille pour nous raconter son histoire, sa véritable histoire que la brume des siècles et la mauvaise foi des hommes ont occultée, et même interdite

C'est avec stupeur que les temps modernes ont entendu parler de sa ville natale. Son nom nous effraie ou nous fascine. Sodome, sa douce Sodome : "Je viens d'une ville qui n'est plus que ce nom que l'on prononce avec horreur".


Cette femme qui se réveille nous fait penser à l’archétype du Féminin qui sommeillait en nous, en tout un chacun, et qui se réveille à notre époque. C’est de cette manière que nous souhaitons vous conter cette histoire belle et cruelle sur scène : un archétype de la féminité, bafoué, meurtri, bâillonné nous raconte son histoire, sa véritable histoire.

 

Une lecture symbolique donc mélangeant mythe et psychologie, mais qui reste ancrée dans nos problèmes actuels : la guerre, la disparition des civilisations, le besoin pressant d’accueillir en nous ce que notre histoire a laissé de côté. Une manière sans doute de changer de cap

© 2020 Théâtre La Croisée des Chemins - Tous droits réservés